Quelle est la loi sur la vente et l’achat de CBD en Suisse

La Suisse a fait un pas vers la légalisation de la vente et de l’achat de CBD afin de réduire le taux de commercialisation et de consommation du chanvre illégal dans le pays. D’ailleurs pour faire plus simple, acheter du CBD en ligne se démocratise depuis ces dernières années en Suisse.

Ce que dit la loi Suisse sur le CBD

Contrairement au THC, certes le CBD peut avoir un effet sur l’humeur, mais sa consommation n’entraîne pas d’effet psychoactif ou de sentiment d’ivresse. Toutefois, à cause de la teneur résiduelle de THC dans le CBD, une sensation de légère détente peut être ressentie par les personnes non habituées à la consommation régulière de cannabis. En Suisse, le CBD n’est pas régi par la Loi sur les stupéfiants. Un produit cannabis contenant du CBD avec un taux de THC inférieurs à 1% peut donc être vendu et acheté légalement sur le territoire. Toutefois, seuls les magasins spécialisés peuvent faire la commercialisation du produit. Si sa commercialisation a été rendue légale, c’est aussi grâce à ses bienfaits sur notre organisme, car il est effectivement connu pour ses propriétés :

  • Anti- inflammatoires.
  • Anti-vomitifs.
  • Antidépressifs.
  • Antiépileptiques.

La loi affirme que l’achat de cannabis en ligne en Suisse est légal donc le CBD peut être inhalé, ingéré ou même consommé, mais des réglementations ont été adoptées comme mesure d’accompagnement.

Le taux d’imposition

Pour réduire la consommation illégale du cannabis dans le territoire, le Suisse accepte la vente légale du CBD, mais pour entrer dans le cadre légal, un taux d’imposition est prescrit par la loi. Pour être vendu sur le marché légal, le produit doit en effet contenir un taux de THC inférieur à 1 %, mais avec un taux de CBD qui peut atteindre 20 % contre 30% sur le marché noir, soit 10% de moins. En plus du taux d’imposition, la loi Suisse exige également des normes de qualité et de dosage afin de proposer des produits sécurisés aux consommateurs. Par ailleurs, comme les autorités suisses sont un peu rugissantes, elles interpellent souvent une personne en possession de cannabis. Sur le coup, les policiers ont du mal à distinguer le cannabis légal de l’illégal donc pour s’en sortir indemne, la personne doit payer la facture des tests de laboratoire afin de déterminer si le taux d’imposition est légal ou non.

Les autorités compétentes

En Suisse, de la production à la vente des produits contenant du chanvre légal de nombreuses prescriptions conditionnent le secteur. Les différentes autorités compétentes sont :

  • L’Office fédéral de la santé publique.
  • L’Office fédéral de l’agriculture.
  • L’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires.
  • Swissmedic.
Posted in Loi